Les colonies de Héron cendré du Maghreb (Algérie, Maroc et Tunisie)

There are probably no more than 6 colonies of Grey Heron (Ardea cinerea) in the three Maghreb countries (Algeria, Morocco and Tunisia).

Il y n’a probablement pas plus de 6 colonies de Héron cendré dans les 3 pays du Maghreb (Algérie, Maroc et Tunisie).

Algérie: lac Fetzara & Dakhla (36°50′40″ N, 7°59′12″ E).

Maroc: zone humide de Mohammedia & barrage Al Mansour Ad-Dahbi.

Tunisie: lac Ichkeul & barrage Sidi el Barrak.

Les détails avec références clés:

Algérie:

Nedjah et al. (2014): “Au cours de la période 2002-2012, nous avons évalué l’état de reproduction du Héron cendré Ardea cinerea en Algérie en surveillant toutes les grandes zones humides de la région. Nous avons localisé deux sites de reproduction distincts; l’un d’eux a été découvert pour la première fois (voir  aussi Samraoui & Samraoui (2008) et Samraoui et al. (2011)..

Bien que le nombre de Hérons cendrés hivernants a augmenté dans la région, le nombre de couples reproducteurs n’a pas changé considérablement au cours du siècle passé. Les raisons de la rareté de couples reproducteurs de Héron cendré en Algérie et dans le reste de l’Afrique du Nord sont discutées”.

Maroc:

El Hamoumi & Qninba (2008): “Le 21 avril 2007, une héronnière composée de Hérons garde-bœufs Bubulcus ibis, d’Aigrettes garzettes Egretta garzetta et de Bihoreaux gris Nycticorax nycticorax a été observée dans la zone humide de Mohammedia. Cette nouvelle héronnière était installée sur une trentaine d’arbres au niveau d’un reboisement d’Eucalyptus en bordure du site. Quelques Hérons cendrés et un Blongios nain Ixobrychus minutus (femelle vue en vol) étaient également présents.

Si la nidification du Héron cendré avait lieu les prochaines années dans la zone humide de Mohammedia, celle-ci représenterait alors le deuxième site, après le barrage Al Mansour Ad-Dahbi sur l’oued Draa, où la reproduction de cet ardéidé pourrait être considérée comme plus ou moins régulière ; ailleurs au Maroc le Héron cendré reste un nicheur occasionnel”.

Tunisie:

Ouni et al. (2011): “Les recensements réalisés ont permis de localiser trois héronnières dont une a disparu depuis 1996. La répartition des effectifs nicheurs à l’échelle tunisienne est très restreinte (FI G. 1). Actuellement et depuis la disparition de la colonie du Centre (sebkhat Kalbia), l’espèce n’a niché qu’au Nord du pays

Au cours de ces six dernières années, l’effectif total des couples nicheurs a connu une augmentation progressive allant de 16 couples en 2005 et 2006 jusqu’à 27 couples en  2009″.

Références (PDF):

Grey Heron (Ardea cinerea)

Grey Heron (Ardea cinerea) (Photo: Karsten, license: CC-by-sa, via Wikimedia Commons )

Breeding ecology studies of Collared Pratincoles Glareola pratincola in the Central Hauts Plateaux of Algeria

Benasci, E., Boutera, N. Cherief, A., Saheb, M, Moali, A. & Houhamdi, M. 2014. Breeding ecology studies of Collared Pratincoles Glareola pratincola in the Central Hauts Plateaux of Algeria. Wader Study Group Bulletin 121 (1): 43–48.
PDF in ResearchGate.net

Abstract:

The breeding biology of Collared Pratincoles Glareola pratincola was studied for the first time in Algeria in 2010 at a natural salt lake at Dayet El Kerfa, in the semi-arid Hauts Plateaux. The breeding attempts of 35 pairs on three different islets were monitored. The mean laying date was 13 May (range: 28 April to 2 June). Mean clutch size was 2.0, but 47% of the nests had one or three eggs. Hatching success was 97%; only one nest failed. Clutch size, egg size, nest dimensions and hatching success did not vary between nests placed in the centre of an islet and nests closer to the shore. Our study contrasts with results reported for other Mediterranean breeding areas (in Morocco, France and Spain), showing differences in laying dates, clutch size and laying period. The beginning of egg laying at Dayet El Kerfa was three weeks later than on the N Atlantic coast of Morocco (28 April at Dayet El Kerfa and 7 April in Morocco), three weeks earlier than in Spain and two weeks earlier than in France. Clutch sizes were smaller than in other breeding areas in the Mediterranean basin. The range of hatching dates (25 days) was less than half that reported for a coastal area in Morocco; this is probably related to the almost complete absence of nest predators at Dayet El Kerfa, so no pairs renested. The hatching success of 97% was the highest of all breeding sites in the Mediterranean basin.

Collared Pratincole (Glareola pratincola)

Collared Pratincole (Glareola pratincola) (photo: Ferran Pestaña on flickr, license: CC-by-sa).

Diurnal behaviour of breeding White-headed Duck (Oxyura leucocephala) at Lake Tonga, Algeria

Lazli, A., Nouari, I., Chater, N. & Moali, A. (2014). Diurnal behaviour of breeding White-headed Duck Oxyura leucocephala at Lake Tonga, North-East Algeria. Revue D’écologie 69 (2): 131–141.

Résumé :

Le comportement diurne de l’Érismature à tête blanche Oxyura leucocephala a été étudié au lac Tonga, lac d’eau douce peu profond situé dans le Nord-Est algérien, au cours de deux saisons de reproduction. Les rythmes d’activités diurnes de 173 oiseaux ont été compilés, de la période de pré-nidification jusqu’à la mue postnuptiale. Des budgets d’activités séparés ont été construits pour chacun des mâles et des femelles d’Érismature. Durant la saison de reproduction, le sommeil s’est avéré être la principale activité diurne pour les mâles (40 %), ce qui reflète l’avantage de la thermorégulation au cours du repos pendant la journée. Les femelles se nourrissent plus que les mâles (respectivement 26 % et 19 %) au cours de la période de pré-nidification, indiquant ainsi leur besoin d’acquérir des nutriments et de l’énergie pour la production d’œufs et l’incubation. Les parades nuptiales et le comportement agonistique, plus importants pendant la pré-nidification (période de ponte et d’incubation), indiquent que certains mâles tenteraient de copuler avec d’autres femelles, alors que d’autres essayeraient de protéger leurs propres femelles contre cela. L’augmentation du temps imparti à la toilette à partir de juin et juillet pour les deux sexes indique le début du phénomène de mue. L’activité alerte est plus importante pendant la période postnuptiale. En effet, mâles et femelles d’Érismature allouent un même temps à la protection des poussins et des juvéniles contre différents ennemis. Ce travail présente des données récentes et inédites sur l’éco-éthologie d’une espèce menacée pendant la saison de reproduction et dont les études sur le sujet restent peu développées dans la nature, en particulier pour chaque sexe.

White-headed Duck (Oxyura leucocephala)

White-headed Duck Oxyura leucocephala (Wikimedia commons, user: BS Thurner Hof)

L’importance du marais de Fouwarate (Nord-Ouest marocain) pour l’hivernage et la reproduction des Ardéidés

Lahrouz, S., Dakki, M., Gmira, N. & Cherkaoui, I. 2013. L’importance du marais de Fouwarate (Nord-Ouest marocain) pour l’hivernage et la reproduction des Ardéidés. Bulletin de l’Institut Scientifique, Rabat, Section Sciences de la Vie 35: 165-173. PDF

Résumé:

En raison de sa situation sur la ligne migratoire Est-Atlantique, le site d’intérêt biologique et écologique du marais de Fouwarate joue un rôle important comme escale pour les oiseaux d’eau au cours de leurs migrations où ils trouvent un lieu propice pour l’hivernage et la reproduction. Un suivi ornithologique réalisé durant un cycle hydrologique complet (2009-2010) a montré que le site accueille huit espèces d’Ardéidés dont cinq sont des nicheurs. Quatre espèces présentent un statut défavorable au niveau du territoire de l’Union européenne et cinq sont  patrimoniales pour le Maroc. Par ailleurs, deux espèces présentent des effectifs d’hivernants dépassant le seuil de 1 % de l’effectif régional (critère Ramsar) et six espèces dépassent le seuil de 1 % de leur effectif national. Ceci attribue à ce site un grand intérêt national et international pour la conservation de cette avifaune aquatique menacée, sans oublier le rôle qu’il peut jouer pour promouvoir l’éducation à l’environnement et l’écotourisme dans la région. Toutefois, le site subit beaucoup de pressions dues aux activités humaines (remblaiements, agriculture, industrie), ce qui nécessite des interventions urgentes visant à protéger et à conserve r ses valeurs écologiques.

The importance of  Fouwarate marshland (Northwest of Morocco) for wintering and breeding of Ardeidae.

Abstract:

Due to its location within the East-Atlantic flyway, the Site of Biological and Ecological Interest commonly known as SIBE of Marshland of Fouwarate is considered as a key stopover area for migratory waterbirds. An ornithological monitoring carried out during a complete hydrological cycle (2009-2010) showed that the site encompasses eight Ardeidae species of which five are breeding. Four species have an unfavorable status in the territory of European Union and five species have patrimonial value in Morocco. In addition, the wintering numbers of two species exceed the threshold of 1% of the regional population (Ramsar criteria) while six species exceed the threshold of 1% of the national population. This attributes to this site a great national and international importance for the conservation for the conservation of threatened waterbirds, not to mention the role it can play in promoting environmental education and ecotourism in the region. However, the wetland is under high pressures due to different human activities (embankment, agriculture and industry), which requires urgent actions to protect and conserve its ecological values.

Marais de Fo uwarate

Marais de Fouwarate (Fouarat)

Etude de la phénologie migratoire des limicoles dans la lagune et les salines de Sidi Moussa, Maroc

Joulami, L., Rguibi Idrissi, H., Bazairi, H., Lopes, R.J. & El Hamoumi, R. 2013. Etude de la phénologie migratoire des limicoles dans la lagune et les salines de Sidi Moussa (Maroc). Bulletin de l’Institut Scientifique, Rabat, section Sciences de la Vie 35: 131-140. PDF

Résumé:

Des dénombrements mensuels des limicoles ont été réalisés de mars 2010 à février 2012 dans la lagune de Sidi Moussa et les salines adjacentes. Au total 24 espèces ont été recensées dont trois espèces nicheuses régulières (Glareola pratincola, Charadrius alexandrinus et Himantopus himantopus). Les espèces les plus abondantes sont Calidris alpina, Charadrius hiaticula, Charadrius alexandrinus, Pluvialis squatarola, Himantopus himantopus et Tringa totanus. L’analyse des patterns migratoires des espèces n’ont pas montré de variations significatives entre les années contrairement à l’évolution des effectifs totaux des limicoles qui enregistrent des variations marquant les différentes saisons du cycle phénologique des espèces. Les effectifs les plus élevés sont notés durant la migration postnuptiale (automne). Ils vont par la suite enregistrer une diminution pour se stabiliser durant la période d’hivernage. Les déplacements prénuptiaux ne sont pas bien décelés. Une légère augmentation des effectifs est notée en février marquant le début de passage de retour. Certaines espèces peuvent laisser sur place de faibles contingents d’estivants. C’est le cas du Bécasseau variable qui montre une forte corrélation avec l’effectif total et du Chevalier gambette avec un début d’estivage précoce (mai). Les deux espèces nicheuses, l’Echasse blanche et le Gravelot à collier interrompu évoluent différemment dans le site. Au moment où la première espèce ne marque aucune variation saisonnière, la deuxième enregistre des passages migratoires notoires pour se stabiliser lors de l’hivernage et de l’estivage. Les effectifs du Pluvier argenté notés en estivage montrent des différences significatives avec ceux notés durant les autres saisons du cycle phénologique, marquées par une certaine stabilité. Pour le Grand Gravelot, les effectifs enregistrés en estivage montrent des différences significatives uniquement avec ceux de la migration postnuptiale.

Study of the migratory waders phenology in the lagoon and salines of Sidi Moussa (Morocco).

Abstract:

Monthly counts of waders were conducted from March 2010 to February 2012 in Sidi Moussa lagoon and adjacent salines. In total 24 species were identified, including three regular breeding species in the site (Glareola pratincola, Charadrius alexandrinus and Himantopus himantopus). The most abundant species are Calidris alpina, Charadrius hiaticula, Charadrius alexandrinus, Pluvialis squatarola, Himantopus himantopus and Tringa totanus. The analysis of migration patterns of the species did not show significant variations between years in contrast to the trends in total numbers of waders that showed marked variations between the different seasons of the annual cycle of the species. The highest numbers are recorded during the autumn passage. Numbers will subsequently decrease and stabilize during the wintering season. Prenuptial movements are not well detected. A slight increase in numbers was noticed in February marking the beginning of the return passage. Some species can leave on the site small flocks of summering individuals. This is the case of Dunlin which shows a strong correlation with the total numbers and the Redshank with an early summering (May). Both breeding species, Black-winged Stilt and the Kentish Plover evolve differently in the site. When no seasonal variation was noted for the first species, migration passages are well marked for the second and numbers stabilize during the wintering and summering. The Grey Plover numbers noted during the summer show significant differences with those recorded during other seasons of the annual cycle, marked by certain stability. For Ringed Plover, numbers recorded in summer showed significant differences only with those of the autumn passage.

Related papers:

El Malki, S., Hanane, S. Joulami, L. & El Hamoumi, R. 2013. Nesting performance of the Black-winged Stilt and Collared Pratincole on a Moroccan coastal wetland: a comparison between natural and artificial habitats. Wader Study Group Bulletin 120 (1): 47–52.

Sidi Moussa lagoon and salines

Sidi Moussa lagoon and salines

Première nidification de la Tourterelle turque (Streptopelia decaocto) sur des édifices humains en Algérie

Bougaham, A.F. & Moulaï, R. 2013. Première nidification de la Tourterelle turque Streptopelia decaocto (Frivaldszky, 1838) (Aves, Columbidae) sur des édifices humains en Algérie. Bulletin de l’Institut Scientifique, Rabat, section Sciences de la Vie 35 : 151-153. PDF

Résumé:

La Tourterelle turque Streptopelia decaocto semble bien s’adapter au milieu urbain en Afrique du Nord. Espèce invasive en pleine expansion, elle développe des  comportements anthropophiles en établissant ses nids au niveau d’édifices humains. En Algérie, ce comportement original de nidification de l’espèce pourrait être lié aux nouvelles caractéristiques architecturales des  bâtisses et  à la disponibilité des ressources alimentaires dans ce milieu.

First nesting of Collared Dove Streptopelia decaocto (Frivaldszky, 1838) (Aves, Columbidae) on man-made structures in Algeria.

Abstract:

Collared Dove Streptopelia decaocto seems to adapt to urban areas in North Africa. Invasive species in full expansion, it develops anthropophilic behavior by building their nests in level of man-made structures. In Algeria, the original nesting behavior of this species could be related to the new architectural features of the buildings and the availability of food resources in this environment.

Nid de Tourterelle turque (Streptopelia decaocto) établi sur édifice humain

Nid de Tourterelle turque (Streptopelia decaocto) établi sur édifice humain.

Association Nationale Algérienne d’Ornithologie: Bibliographie Ornithologique Algérienne

تعمل خليه الإعلام والاتصال للجمعية الوطنية الجزائرية لعلم الطيور على إنشاء قاعدة بيانات لجميع الأعمال العلمية المنجزة في مجال علم الطيور في الجزائر على مر الزمن و ذلك لوضع قاعدة البيانات أمام كل من يريد البحث في هذا المجال و تعم الفائدة الجميع، من خلال زاوية للمكتبة في موقع الجمعية الجاري إنشائه نرجو من الجميع المساهمة كل بما يملك، بملأ المستند المرفق بالمعلومات اللازمة، و إن توفر العمل أو ملخص العمل المنجز على شكل إلكتروني فليرفقه و يرسل على العنوان الإلكتروني لمكتبة   Bib_anao@yahoo.com الجمعية

La Cellule “Information & Communication” de l’Association Nationale Algérienne d’Ornithologie (ANAO) projette de créer une base de données de tous les travaux scientifiques et des observations réalisés sur l’avifaune d’Algérie au cours de tous les temps (articles, thèses, mémoires de magister, rapports, données édités online sur le web, …). Cette base de données, qui sera organisée suivant plusieurs modes de recherche et sera accessible sur le web, permettra de mettre en place un listing, le plus exhaustif possible de la bibliographie sur les oiseaux d’Algérie.

A cet effet, nous vous prions de bien vouloir contribuer à la réussite de ce projet en nous communiquant vos travaux personnels, ceux de vos étudiants et collègues et dans la mesure du possible tous ceux que vous avez consultés se rapportant à l’ornithologie algérienne, notamment les anciens travaux d’avant l’indépendance. Un fichier Excel est joint à cet appel pour être renseigné mais il n’est pas impératif de remplir toutes les cellules. Connaitre seulement les auteurs, le titre du travail ainsi que l’année d’édition est déjà une information de base que nous pouvons approfondir.

Merci par avance pour votre précieuse contribution (email: Bib_anao@yahoo.com).

“Information and Communication” cell of the Algerian National Association of Ornithology (ANAO) is planning to create a database of all scientific and explorations works made on birds of Algeria during all time (articles, thesis, magister dissertations, reports, data online on web…). This database, which will be organized along several search modes and available on the web, will set up a listing, the most comprehensive bibliography on birds of Algeria.

To this end, we ask you to kindly contribute to the success of this project by communicating us your personal works, those of your students and colleagues and if possible all those works you have consulted relating to Algerian ornithology, including former work before independence. An excel file is attached to this call to be filled in but it is not mandatory to fill all cells. Knowing only the authors, the title and the year of publication of any work is already basic information that we can deepen.

Thank you in advance for your valuable contribution (email: Bib_anao@yahoo.com)

Association Nationale Algérienne d’Ornithologie

Association Nationale Algérienne d’Ornithologie

Distribution et abondance du Flamant rose Phoenicopterus roseus hivernant dans la zone centrale du golfe de Gabès (Tunisie)

Hamza F., Hammouda A., Chokri M.A., Béchet A. & Selmi S., 2014. Distribution et abondance du Flamant rose Phoenicopterus roseus hivernant dans la zone centrale du golfe de Gabès (Tunisie). Alauda 82 (2): 135-142.
PDF in ResearchGate.net

Distribution and abundance of Greater Flamingos wintering in the central part of the gulf of Gabès, Tunisia.

Abstract:

The Gulf of Gabès, in south-eastern Tunisia, is one of the most important Mediterranean wintering areas for the Greater Flamingo Phoenicopterus roseus. However, information on the ecological factors shaping the abundance and distribution of this species in this wintering area are lacking. During the winter of 2010-2011, we conducted repeated counts of flamingos in fifteen sites in the central part of the Gulf of Gabès. The collected data were used to investigate the abundance and distribution of flamingos in this particular wintering area. We found that the total number of flamingos inhabiting the studied area ranged from 262 to 1781, and the proportion of occupied sites varied between 27 and 80%. We also found that the abundance and distribution of flamingos showed a peak between mid-November and mid-January. After this period, the flamingos became gradually rare, as a result of adults’ migration to northern breeding areas. In addition, our results showed that flamingos more frequently and more abundantly occurred in large mudflats (bays and estuaries) than in sandy beaches with small intertidal zones. The formers are likely to present more attractive feeding habitats because of their higher prey availability and accessibility. However, human presence (fishermen and shellfishers) did not appear to affect flamingos’ abundance and distribution. Fishermen and shellfishers did not seem to constitute a threat or a major disturbing factor for flamingos.

Flamant roses - Phoenicopterus roseus - Greater Flamingos

Flamant roses – Phoenicopterus roseus – Greater Flamingos (Photo: Foued Hamza)

Analyse écologique et aspects patrimoniaux des oiseaux nicheurs de la région des Babors occidentales (Bejaia, Algérie)

Bougaham A. F. & Moulaï R., 2014. Analyse écologique et aspects patrimoniaux des oiseaux nicheurs de la région des Babors occidentales (Bejaia, Algérie). Alauda 82 (2): 125-134.  PDF

Ecological analysis and patrimonial value of the breeding birds in the western Babors range in North-East Algeria.

Abstract:

The composition and patrimonial value of the breeding birds across the different available habitats were studied in the Western Babors range (North East Algeria). In this area, 90 point counts were carried out between 4 April and 31 July 2011. Among the 62 species recorded, 19 are of high patrimonial value (including 4 endemic species, the most famous being the Algerian Nuthatch Sitta ledanti). The species with the highest patrimonial value are linked to woodland habitats. Nevertheless, the oldest woodlands (Cedrus atlantica and Quercus afares) harbour the lowest number of species with high patrimonial value. The mean total species richness is higher in open areas than it is in woodlands (except in riparian forests).

Algerian Nuthatch - Sitta ledanti - Sittelle kabyle, Petite Kabylie (Algeria)

Algerian Nuthatch – Sitta ledanti – Sittelle Kabyle, Petite Kabylie (Algeria), June 2009. (Photo: David Monticelli)