Breeding ecology of the Purple Swamphen (Porphyrio porphyrio) in the wetland complex of Guerbes-Sanhadja, north-east Algeria

Bara, M., Merzoug, S. E., Rassim, K., Bouslama, Z. & Houhamdi, M. 2014. Aspects of the breeding ecology of the Purple Swamphen Porphyrio porphyrio in the wetland complex of Guerbes-Sanhadja, north-east Algeria. Ostrich 85(2): 185-191.  doi: 10.2989/00306525.2014.971901

Abstract:

The Purple Swamphen Porphyrio porphyrio is a common rail that previously was little investigated in North Africa. From 2011 to 2013, its breeding ecology was studied at two natural wetlands in north-east Algeria, namely Garaet Hadj Tahar and Garaet Messaoussa. Numbers of Purple Swamphens at both localities peaked in late April and early May. Egg-laying started in early March, whereas hatching started in late March. Peak egg-laying took place in late March and early April, and peak hatching from mid-April to early May. There were significant differences in the size and weight of eggs between years and localities. The mean clutch size was 2.75 ± 0.70 eggs and it was not significantly different between localities and years. Mean hatching success was 51% and it was positively correlated to nest depth only at Garaet Hadj Tahar. Most nests were built in dense tufts of Typha angustifolia and Phragmites australis. The main nesting materials were Phragmites australis and Scirpus maritimus.

Purple Swamphen (Porphyrio porphyrio)

Purple Swamphen (Porphyrio porphyrio), Algeria (Page Facebook: Slim Photo Amateur)

Le Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) est-il en expansion en Algérie?

Le Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) est en expansion dans quelques régions algériennes. Selon le témoignage de Mohamed Bestami, un activiste dans le domaine de la protection de l’environnent, l’espèce est en expansion dans la wilaya de M’Sila au nord de l’Algerie. Cependant, nous ne savons pas si cette observation reflète une augmentation nette de la population ou d’une tendance à observer plus de vautours dans les dépotoirs de la région. D’autres observateurs ont indiqué également que l’espèce est encore présente en grand nombre dans d’autres régions (Parn National du Djurdjura, Parc National de Belezma, Oum El-Bouaghi …), toutefois sans indiquer ni augmentation ni diminution.

En tout cas, l’Algérie accueille probablement la plus grande population du Vautour percnoptère dans le Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie et Lybie), et l’espèce est encore bien représentée dans plusieurs régions algériennes (voir photos ci-dessous).

Il faut rappeler que le Vautour percnoptère est classé dans la catégorie “En danger d’extinction” (Endangered) dans la liste rouge de l’IUCN.

Un grand merci à tous les photographes ainsi que à la page Facebook ‘To Save Wildlife in Algeria’.

The Egyptian Vulture (Neophron pernkopterus) is  it expanding in some Algerian regions? According to the statement of Mohamed Bestami, an activist in the field of environmental protection, the species is expanding in the province of M’Sila in northern Algeria. However, we do not know whether this observation reflects a net increase in the population or a tendency to observe more vultures in the rubbish dumps in the area. Other observers have indicated also that the species still present in good numbers in other regions (Djurdjura National Park, Belezma National park, Oum el-Bouaghi…), however, without indicating neither an increase or a decrease.

Anyway, Algeria has probably the largest population of the Egyptian vulture in the Maghreb (Morocco, Algeria, Tunisia and Libya), and the species is still well represented in several Algerian regions (see photos below).

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus), adulte et immature, Bou Saada, M'Sila

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus), adulte et immature, Bou Saada, M’Sila (photo: Mohamed Bestami).

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus), 2 juvéniles et un adulte, Bou Saada, M'Sila

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus), 2 juvéniles et un adulte, Bou Saada, M’Sila (photo: Mohamed Bestami).

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) juvénile, Bou Saada, M'Sila

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) juvénile, Bou Saada, M’Sila (photo: Mohamed Bestami).

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) immature, Merahna, Souk Ahras

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) immature, Merahna, Souk Ahras, 11 juillet 2014. (photo: Salah Telailia / El-Tarf University).

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) adulte, Merahna, Souk Ahras. (photo: Salah Telailia / El-Tarf University)

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) adulte, Merahna, Souk Ahras. (photo: Salah Telailia / El-Tarf University).

5 Vautours percnoptères (Neophron percnopterus) dans une décharge, Souk Ahras.

5 Vautours percnoptères (Neophron percnopterus) dans une décharge, Souk Ahras. (photo: Salah Telailia / El-Tarf University).

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) adulte, Béchar.

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) adulte, Béchar. (photo: Redouane Tahri).

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) adulte, Djurdjura.

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) adulte, Djurdjura. (photo: Sofiane Djebbara).

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) adulte, Oum el-Bouaghi.

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) adulte, Oum el-Bouaghi. (photo: Menouar Saheb/ Oum el-Bouaghi University).

Suivi de la Population du Faucon d’Eléonore (Falco eleonorae) de l’Archipel d’Essaouira, Maroc

L’Initiative des Petites Îles de Méditerranée (PIM), lancée par le Conservatoire du Littoral Français (CdL) en partenariat avec le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD), se propose de réaliser durant la saison de reproduction de 2014 un suivi de la population du Faucon d’Eléonore (Falco eleonorae) au niveau de l’Archipel d’Essaouira dans le but de suivre l’évolution de l’effectif et du succès de reproduction de cette population atlantique.

Ce suivi, confié à l’Association «Groupe de REcherche pour la Protection des Oiseaux au Maroc» (GREPOM) a pour objectifs spécifiques le recensement de la population reproductrice du Faucon d’Eléonore de l’archipel, la détermination de ses différents paramètres de reproduction et la cartographie des principales zones de nidification, de repos et d’alimentation du Faucon d’Eléonore ainsi que pour les autres espèces nicheuses à enjeu de conservation.

Le recensement a concerné en premier lieu les nids dans tous les secteurs accessibles. Les contenus des nids (œufs et poussins) ont été relevés lors des diverses missions organisées. Ce qui a permis de calculer la grandeur de ponte et le taux du succès reproducteur.

Les observations de terrain ont permis en outre d’identifier et de localiser les zones vulnérables à l’érosion et au piétinement, les zones érodées et les zones pouvant être dangereuses ou difficiles d’accès pour d’éventuels visiteurs dans le cadre d’une possible ouverture au public.

Les premiers résultats ont permis de préciser la taille de la population à un minimum de 907 couples et un succès reproducteur de 0.63 (pour une grandeur de ponte de 2,7 œufs/nid et de 1,7 poussins éclos et vivant/nid).

A l’issue des deux missions de terrain et des analyses effectuées, des recommandations pour la protection de la population du Faucon d’Eléonore d’Essaouira ont été formulées et transmises aux responsables du HCEFLCD et du CdL afin qu’elles soient intégrées dans le futur plan de gestion de l’Archipel.

Un programme de suivi de la population du Faucon d’Eléonore de l’Archipel de Mogador a été également proposé.

Sources:

GREPOM/BirdLife Maroc. 2014. Suivi de la Population du Faucon d’Eléonore (Falco eleonorae) de l’Archipel d’Essaouira, Maroc. Rapport.

Initiative PIM. 2014. Rapport de mission de terrain publié sur Facebook (octobre 2014). Détaillé ici: “Le Faucon d’Eléonore au cœur du schéma de gestion de l’Archipel d’Essaouira”, page 19 du magazine de l’Initiative PIM (janvier 2015).

Suivi de la Population du Faucon d’Eléonore (Falco eleonorae) de l'Archipel d'Essaouira, Maroc

Suivi de la Population du Faucon d’Eléonore (Falco eleonorae) de l’Archipel d’Essaouira, Maroc (photo: Initiative PIM).

Suivi de la Population du Faucon d’Eléonore (Falco eleonorae) de l'Archipel d'Essaouira, Maroc

Suivi de la Population du Faucon d’Eléonore (Falco eleonorae) de l’Archipel d’Essaouira, Maroc (photos: GREPOM & Initiative PIM).

Articles liés:

Peyre, O., Benhariga, S., Beddek, M., Mebarki, S. & Allegrini, B. 2014. Découverte de la plus importante colonie algérienne du Faucon d’Éléonore Falco eleonoraeAlauda 82: 355-356.

Telailia, S., Saheb, M., Boutabia, L., Bensouilah, M. A. & Houhamdi, M. 2013. Breeding biology of Eleonora’s Falcon, Falco eleonorae Gené, 1839 (Accipitriformes Falconidae), in Northeast Algeria at Sérigina IslandBiodiversity Journal 4: 117-124

Greater Flamingo breeding attempts on the Hauts Plateaux and in the Algerian Sahara, in 2011–13

Mesbah, A., Bouchibi Baaziz, N., Baaziz, N., Boulkhssaim, M., Bouzid, A., Ouldjaoui, A., Boucheker, A., Nedjah, R., Touati, L., Samraoui, F. & Samraoui, B. 2014. Greater Flamingo Phoenicopterus roseus breeding attempts on the Hauts Plateaux and in the Algerian Sahara, in 2011–13. Bulletin of the African Bird Club 21(2): 187–192.
PDF in ResearchGate.net

Abstract:

In 2011, Greater Flamingo Phoenicopterus roseus successfully bred at two sites in Algeria. At Safioune, in the Sahara, breeding started in early January and involved 1,500 pairs. It was the first time the species bred at this site and 600 chicks fledged, despite an intrusion by jackals, which caused the cessation of breeding; 62 chicks were ringed. At Ezzemoul, on the Hauts Plateaux, breeding started in late May and involved 4,500 pairs; 3,500 chicks fledged, of which 895 were ringed. Nesting was unsuccessful at El Goléa and Bazer Sakra, where decoys of adult flamingos and nest mounds were used to attract nesting pairs. In 2012 and 2013, drought prevented successful breeding of Greater Flamingos at all known nesting sites. A new nesting site at Chott Chergui, on the western Hauts Plateaux, was discovered in 2012.

Résumé:

Tentatives de reproduction du Flamant rose Phoenicopterus roseus sur les Hauts Plateaux et au Sahara algérien en 2011–13. En 2011, le Flamant rose Phoenicopterus roseus s’est reproduit avec succès dans deux sites algériens. A Safioune, au Sahara, la reproduction a commencé au début du mois de janvier et a concerné 1.500 couples. C’est la première fois que l’espèce se reproduit sur ce site, avec l’envol de 600 poussins, malgré une intrusion par des chacals qui provoqua l’interruption de la reproduction. Un total de 62 poussins fut bagué. A Ezzemoul, sur les Hauts Plateaux, la reproduction débuta fin mai et concerna 4.500 couples, avec l’envol de 3.600 poussins dont 895 furent bagués. La reproduction à El Goléa et Bazer Sakra connut un échec, malgré l’utilisation de modèles en bois de flamants roses et de nids en ciment pour attirer des couples nicheurs. En 2012 et 2013, la sécheresse ne permit pas la reproduction dans aucun des sites de nidification connus. Un nouveau site de nidification a été découvert en 2012 à Chott Chergui, sur les Hauts Plateaux de l’ouest algérien.

Views of the Greater Flamingo (Phoenicopterus roseus) colony at Safioune, north-eastern Algerian Sahara

Views of the Greater Flamingo (Phoenicopterus roseus) colony at Safioune, north-eastern Algerian Sahara (Boudjéma Samraoui)

Views of the Greater Flamingo (Phoenicopterus roseus) colony at Ezzemoul, Hauts Plateaux, northeast Algeria

Views of the Greater Flamingo (Phoenicopterus roseus) colony at Ezzemoul, Hauts Plateaux, northeast Algeria (Boudjéma Samraoui)

Greater Flamingo (Phoenicopterus roseus) colony at Ezzemoul, Hauts Plateaux, northeast Algeria (Boudjéma Samraoui)

Greater Flamingo (Phoenicopterus roseus) colony at Ezzemoul, Hauts Plateaux, northeast Algeria (Boudjéma Samraoui)

Partial view of Flamingo (Phoenicopterus roseus) chicks, Ezzemoul, Hauts Plateaux, northeast Algeria (Boudjéma Samraoui)

Partial view of Flamingo (Phoenicopterus roseus) chicks a dawn, Ezzemoul, Hauts Plateaux, northeast Algeria (Boudjéma Samraoui)

Colour-ringed Flamingo (Phoenicopterus roseus) chick, Safioune, northeastern Algerian Sahara (Boudjéma Samraoui)

Colour-ringed Flamingo (Phoenicopterus roseus) chick, Safioune, northeastern Algerian Sahara (Boudjéma Samraoui)