Libération d’un Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) victime du trafic illégal d’oiseaux en Tunisie

Release of an Egyptian Vulture (Neophron percnopterus) saved from the illegal bird trade in Tunisia by the Association “Les Amis des Oiseaux” (AAO) (BirdLife partner in Tunisia) in coordination with the Directorate General of Forests (DGF). Thanks to the collaboration with the Max Planck Institute for Ornithology (Radolfzell), the Egyptian Vulture was equipped with a GPS transmitter to track its movements which will be followed via movebank.

L’Association “Les Amis des Oiseaux” (AAO), qui n’a cessé d’attirer l’attention sur une véritable flambée du trafic illégal des oiseaux sauvages en Tunisie, est parvenue, récemment, en coordination avec la Direction Générale des Forêts (DGF), a récupérer un jeune Vautour percnoptère (Neophron percnopterus), mis en vente en ligne, sur un site de petites annonces.

Après une période de réhabilitation chez le vétérinaire de l’association, le jeune percnoptère, maintenant en bon état, a été libéré, aujourd’hui 7 décembre 2014, au Parc National de Zaghoun. Grace à la collaboration avec Max Planck Institute for Ornithology (Radolfzell), le Vautour percnoptère a été équipé d’un émetteur GPS en vue de suivre ses déplacements (sur movebank).

Espèce globalement menacée et en continuel déclin en Tunisie et très prisée pour ses vertus thérapeutiques imaginaires, ce petit vautour, “ne risquait pas seulement de passer sa vie en captivité, mais d’être tué et mangé par des personnes dans l’espoir irréaliste de guérir d’un cancer ou d’une autre souffrance grave”, commente l’AAO, dans un communiqué.

Le Vautour percnoptère est un oiseau nicheur migrateur jadis présent dans tous les massifs de la Dorsale tunisienne. C’est un charognard qui se nourrit, essentiellement, de carcasses d’animaux. Il joue ainsi un rôle important dans le maintien de populations saines d’animaux sauvages et domestiques. En 1990, sa population nicheuse a été évaluée à 100 – 150 couples, mais depuis, cette population ne cesse de s’amoindrir à cause du braconnage et du trafic illégal.

L’AAO a déjà mise en garde les sites de petites annonces tunisiens qui continuent à publier la vente d’animaux sauvages contre cette pratique illégale.

Le président de l’association, Hichem Azafzaf, a lancé un appel aux citoyens tunisiens leur expliquant que la vente et l’achat d’animaux sauvages sont interdits en Tunisie et “tout Tunisien conscient et patriote doit respecter la loi et dénoncer ces pratiques auprès des autorités compétentes”.

Le président de l’Association "Les Amis des Oiseaux" (AAO) Hichem Azafzaf, avec le Vautour percnoptère (Neophron percnopterus)

Le président de l’Association “Les Amis des Oiseaux” (AAO) Hichem Azafzaf, avec le Vautour percnoptère (Neophron percnopterus).

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus), sauvé de trafic illégal d’oiseaux, équipé d’un émetteur GPS et libéré.

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus), sauvé de trafic illégal d’oiseaux, équipé d’un émetteur GPS et libéré.

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) libre dans le Parc National de Zaghoun

Vautour percnoptère (Neophron percnopterus) libre dans le Parc National de Zaghoun

Sources: Association “Les Amis des Oiseaux” (AAO) & Babnet Tunisie.

Photos: Association “Les Amis des Oiseaux” (AAO).

Advertisements
This entry was posted in Tunisia and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s