Hivernage de l’Érismature à tête blanche (Oxyura leucocephala) à Oglat Edaïra, Algérie

L’Érismature à tête blanche (Oxyura leucocephala) est une espèce classée en danger d’extinction dans la liste rouge de l’IUCN. En Algérie, l’espèce ne se reproduit que dans quelques sites et hivernent dans environ 14 sites dans différentes régions.

L’espèce a été observée en hivernage à Oglat Edaïra, Wilaya de Nâama. C’est la première fois! Ni la “Fiche descriptive sur les zones humides Ramsar” relative au site, ni l’étude de l’équipe de Samraoui (Samraoui & Samraoui 2008; Samraoui et al. 2011) cite l’Érismature à tête blanche comme hivernante dans le site.

La zone humide Oglat Edaïra, connue aussi sous le nom de “Lac de Aïn Ben Khelil” est un lac saumâtre et saisonnier situé à 30 km au sud-ouest de la ville de Nâama.

Références (PDFs in ResearchGate.net):

Samraoui, F., Alfarhan, A.H., Al-Rasheid, K.A.S. & Samraoui, B. (2011). An appraisal of the status and distribution of waterbirds of Algeria: indicators of global changes? Ardeola 58: 137–163.

Samraoui, B., & Samraoui, F. (2008). An ornithological survey of Algerian wetlands: Important Bird Areas, Ramsar sites and threatened species. Wildfowl 58: 71–98.

Abdelkader Allali (Conservation des forets de Batna).

Érismature à tête blanche (Oxyura leucocephala)

Érismature à tête blanche (Oxyura leucocephala), Oglat Edaïra, Ain Ben Khelil, Naâma, Algérie. (photo: Abdelkader Allali).

Oglat Edaïra, Ain Ben Khelil, Naâma

Oglat Edaïra, 3 Km de la commune de Ain Ben Khelil, Naâma.

Advertisements
This entry was posted in Algeria and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s